PROGRAMME CITOYENNETE

FEMMES-TISCHE
Femmes -Tische est un programme de promotion de la santé et de prévention des dépendances qui permet d’atteindre des femmes vulnérables, migrantes, de milieu défavorisé, par le biais de rencontres appelées Tables rondes. Lancé en 1996, le programme a démontré son efficacité par son large succès en Suisse alémanique et romande.

Femmes-Tische a reçu plusieurs distinctions, dont le prix Caritas-Zurich en 2007.


LE CENTRE FEMMES-TISCHE DE GENÈVE
Initié à Genève en 2011 par l’APDH, le programme Femmes-Tische est destiné aux femmes migrantes de la ville et du canton de Genève. Les participantes sont accueillies dans un climat d’écoute bienveillante par des animatrices qui leur transmettent des informations dans leur langue maternelle, favorisant ainsi les échanges et leur accès aux services publics et socio-sanitaires.


PUBLIC
Les Tables rondes s’adressent aux femmes isolées et vulnérables de diverses origines, en charge d’enfants en âge préscolaire et scolaire. Les participantes sont encouragées à partager leurs points de vue, à enrichir les discussions de leurs savoirs et pratiques et acquièrent des connaissances concrètes du tissu institutionnel genevois.


OBJECTIFS
Le programme met l’accent sur l’empowerment des femmes migrantes : les participantes sont incitées à entreprendre des démarches pour favoriser leur mieux-être personnel, familial et social ; les animatrices voient leurs compétences valorisées et leur formation complétée.


DÉROULEMENT DES TABLES RONDES
Les Tables rondes sont conduites par des animatrices formées spécifiquement et abordent de façon concrète des thèmes liés à la santé, l’organisation de la vie quotidienne, l’éducation et la citoyenneté. Les rencontres sont structurées autour d’un thème précis, déterminé par les besoins exprimés par les participantes. Lorsque la Table ronde se déroule dans un cadre privé, l’animatrice prend contact avec une femme migrante qui joue le rôle d’hôtesse et invite chez elle des femmes de son entourage. Des Tables rondes sont également organisées en collaboration avec une institution (maisons de quartier, foyers de requérants d’asile, etc.). Les Tables rondes peuvent être mono- ou multiculturelles.


ANIMATRICES
Les animatrices des Tables rondes sont elles-mêmes des migrantes qui parlent français et connaissent les us et coutumes locaux. Elles ont un rôle de référence auprès des femmes migrantes de leur communauté. Elles sont formées d’une part à la modération, la gestion de conflit et l’écoute empathique et, d’autre part, suivent une formation continue délivrée par les institutions publiques dans les domaines de la santé et de l’éducation.


SUIVI ET ÉVALUATION
Chaque Table ronde fait l’objet d’une évaluation par l’animatrice. Les animatrices bénéficient d’un accompagnement individuel auprès de l’APDH. Cela permet d’adapter les rencontres aux besoins des participantes, de conseiller les animatrices et d’accroître l’efficacité de la sensibilisation aux thèmes abordés lors des Tables rondes.


THÈMES ABORDÉS
Santé mentale · Promotion de la santé · Prévention des addictions · Orientation professionnelle et accès à l’emploi · Vie quotidienne et gestion du budget domestique · Relations de couple et gestion des tensions au sein de la famille · Relations parents-enfants, communication avec les adolescents · Dignité, discrimination, préjugés.


LANGUES
Français, espagnol, anglais, hongrois, arabe, farsi, ourdou, pachtoune, turc, somali, tigrigna, bambara, mooré, dioula, etc.