Citoyenneté - APDH

Aller au contenu

Menu principal :

Citoyenneté

Nos activités


Les tables rondes pour migrantes encouragent l’intégration des femmes par leur participation à un groupe de parole qui traite de thèmes liés à l’éducation, la santé, …

FemmesTISCHE est une offre de promotion de la santé et de prévention des dépendances qui permet d’atteindre les migrantes et les femmes de milieux défavorisés. Son succès a déjà été largement démontré par 15 ans d‘expérience. Il existe à ce jour 27 centres en Suisse allemande, et un centre francophone à Bienne depuis 2007 et, depuis avril 2011, un centre à Genève.
FemmesTISCHE a déjà reçu plusieurs distinctions, dont le prix Caritas-Zurich en 2007.

Les recherches montrent que les personnes socialement défavorisées, au faible revenu et peu formées courent plus de risques au niveau de la santé que la moyenne de la population.
FemmesTISCHE s’adresse à ce groupe cible et permet réellement de l’atteindre.



Les tables rondes pour migrantes permettent de mieux comprendre et de surmonter la situation de vie d'éducation et de santé en matière de migration.

Les tables rondes pour migrantes recherchent un effet multiplicateur. Les animatrices contactent des hôtesses qui à leur tour invitent chez elles 6 à 8 mères de leur entourage et leur culture. L'animatrice présente le thème de la rencontre à l’aide d’un film ou un photo-langage. Le contenu de ce film doit amener les participantes du groupe de parole à discuter et échanger leurs expériences. L'animatrice encourage les échanges et veille à ce que ces derniers se développent dans un climat agréable. Son rôle n’est pas celui de solutionner les problèmes personnels des participantes qui pourraient surgir. Mais c’est par le biais des interactions d’idées que chacune pourra trouver des solutions face aux problèmes auxquels sa famille est confrontée. Le but n’est pas de donner des recettes, des modèles (par exemple sur l’éducation des enfants) mais d’être entendue, écoutée et de s’enrichir mutuellement de l’expérience des autres, de trouver un soutien en s’appuyant sur les ressources de chaque participante.

Les animatrices sont formées d'une part, à la modération/gestion de conflit et d'autre part, sur les thèmes en lien avec la santé et elles sont accompagnées par des formatrices qualifiées.

Les animatrices ont un rôle de référence pour les femmes migrantes de leur communauté. Leur rôle social est important. Elles facilitent la communication entre plusieurs cultures.

Pour la plupart des animatrices, s’engager pour FemmesTISCHE  est un nouveau défi, comme    l’attestent les rapports des discussions finales : elles débutent alors une activité à temps partiel ou un nouvel emploi, suivent une formation continue ou deviennent formatrice de parents. Il est fréquent que les migrantes suivent  des cours de français, acceptent parfois d’assumer une fonction publique (par exemple dans le cadre de la transmission de leur culture) ou débutent une formation en tant que traductrice interculturelle.

Les tables rondes pour migrantes à Genève est un projet mis sur pied par l'Association pour la  Promotion des Droits Humains: Responsables du projet Badia El koutit, tél. 022 788 32 73

Les tables rondes pour migrantes à Genève ont débuté en avril 2011, Les animatrices qui participent à ce projet sont de diverses origines : Togolaise, Érythréenne, Kurde
Nigérienne, Marocaine, Turque, Sérilankaise, Bangalaise, Guinéenne, Afghane, Colombienne, Irakienne....

Le projet FemmesTISCHE à Genève est soutenu par   la Ville de Genève, le Bureau de l'Intégration, Groupe d'expert Formation et Dépendances Berne, et la Formation des Parents CH.                                         

Avec le soutien de :


 
Retourner au contenu | Retourner au menu